Test de codecs pour AstroSnap

Ce tutoriel s'adresse plus particulièrement aux utilisateurs d'AstroSnap Pro.

AstroSnap Pro (ASP) permet d'enregistrer les images issues d'une webcam, en vidéos sous forme AVI. Il y a la possibilité de compresser ces vidéos avec un codec afin de réduire la taille des fichiers et l'utilisation du disque dur.

Le but des codecs est donc de diminuer la taille des fichiers AVI créés par ASP. Ceci a 2 avantages :

Il est donc intéressant de connaître les codecs qui n'ont pas de perte ou peu de perte de qualité et qui permettent d'obtenir au moins 10 images par seconde (im/s) afin d'avoir de la marge. La limite de 10 im/s est due au fait que le port USB ne permet d'avoir un débit supérieur à 10 images par seconde sans avoir de dégradation à cause d'une compression matérielle. La compression que l'on va étudier correspond à la partie logicielle vers le disque dur.

Néanmoins, l'acquisition n'est pas le seul problème. Après l'acquisition, les films sont traités avec des logiciels comme Registax et Iris. Il faut donc que ces logiciels soient également capables de lire les films compressés par un codec. Pour obtenir de bonnes images après traitements, il est nécessaire de ne pas perdre de la qualité entre les images de la webcam reçues par l'ordinateur et les images enregistrer dans le film. Remarque : il est bon de savoir que la webcam commence à donner de moins bonnes images au-delà de 5 images par seconde.

Méthodologie des tests

Pour le test, une mire contenant différents motifs afin de simuler une surface de planète, a été réalisée. La voici :

Mire

Les films ont été créés en utilisant toujours la même image mire mais en les enregistrant sous différents codec. La cadence d'enregistrement a été mesurée grâce aux indications d'ASP. Ensuite, des essais de lecture ont été fait avec Windows Média Player, Iris et Registax. Pour finir, une image a été extraite du film et elle a été comparée à la mire d'origine. Les tests ont été réalisés avec un PC de 2 GHz et 256 Mo de RAM et une webcam TouCam Pro sous AstroSnap 2.0.

Résultat des tests

Les résultats sont regroupés dans le tableau suivant. Voici la signification des différentes colonnes :

Codec Ecriture ASP Taille Compression Qualité mire Lecture ASP Lecteur WIndows Registax Iris Vitesse max (fps)
1 Uncompressed Oui 18 903 0 0 Oui Oui Oui Oui 5
2 Cinepack Qual=100 Oui - 100   Non Non Non Non  
3 Cinepack Qual=0 Oui - 100   Non Non Non Non  
4 Intel Indeo 3.2 Qual=0 Oui 173 99 -3 Oui Oui Oui Oui  
5 Intel Indeo 3.2 Qual=100 Oui 173 99 -3 Oui Oui Oui Oui  
6 Intel Indeo 4.5 Qual=100, Default Oui 275 99 -3 Oui Oui Oui Oui  
7 Intel Indeo 4.5 Qual=0, Default Oui 275 99 -4 Oui Oui Oui Oui  
8 Codec Intel IYUV Oui 9453 50 -2 Oui Oui Oui Oui 13
9 Microsoft video 1 Qual=0 et temp=1 Oui 41 100 -10 Oui Oui Oui Oui  
10 Microsoft video 1 Qual=100 et temp=1 Oui 432 98 -1 Oui Oui Oui Oui 3
11 Indeo Video 5.10 Qual=100, Default Oui 177 99 -4 Oui Oui Oui Oui  
12 Indeo Video 5.10 Qual=0, Default Oui 177 99 -2 Oui Oui Oui Oui  
13 Xvid Default Oui - 100   Non Non Non Non  
14 DivX MPEG 4 Low Motion Oui 72 100 -2 Oui Oui Oui Oui 17.8
15 DivX MPEG 4 Fast Motion Oui 47 100 -3 Oui Oui Oui Oui 18
16 Huffyuv v.2.11 (base) Oui 8 871 53 0 Oui Oui Oui Oui 14
17 DivX5.2.1 Pro(Standart) Oui 55 100 -3 Oui Oui Oui Oui 12
18 DivX5.2.1 Pro(Lent) Oui 53 100 -3 Oui Oui Oui Oui 5

Pour voir la mire après compression par le codec (format JPEG), cliquer sur le numéro. L'ensemble des résultats (mire + pages) peut être téléchargé en cliquant ici.

Un autre point doit être précisé: certains codecs comme le DivX est très bien adapté pour diffuser un film et il réduit très bien la taille du fichier, mais il prend en compte la persistance rétinienne. Il enregistre une image sur un certains nombre en très bonne qualité et les autres en qualité moindre. Si vous regardez le film, vous aurez une bonne qualité d'image, mais si vous regardez image par image, il y aura une bonne image parmi une série de "mauvaises" images. Leur problème c'est que la qualité n'est pas constante. Ceci a été pris en compte lors du tests, en prenant plutôt la "mauvaise" image que la bonne.

Comme les webcams ont une qualité plus faible pour des vitesses supérieures à 10 images par seconde (à cause de la compression), les codecs permettant des débits très élevés ne sont pas forcement nécessaire. Il faut également s'attacher à éviter ou limiter les pertes de la qualité. C'est pourquoi, j'utilise le codec Huffyuv car il est sans perte et il permet d'obtenir une cadence de 14 images par seconde, ce qui permet d'éviter les limitations à cause d'un codec.

Commentaires